Guy SAVOY

A quinze ans, Guy Savoy décide qu’il sera « cuisinier… ou rien ! »… il sera donc cuisinier. Et c’est par la précieuse voie de l’apprentissage qu’il apprend les richesses et les devoirs de ce métier. Tout d’abord chez le chocolatier de sa ville, Louis Marchand, puis chez les Frères Troisgros, qui l’ont fasciné par l’élégance avec laquelle ils exerçaient leur métier, puis chez Lasserre à Paris, au Lion d’Or à Genève et à l’Oasis à la Napoule. Il est ensuite remarqué par Claude Vergé qui lui confie la Barrière de Clichy.

A vingt-sept ans, il ouvre son premier restaurant, à Paris, rue Duret et y obtient rapidement la reconnaissance du monde de la gastronomie. Guy Savoy est désormais installé à la Monnaie de Paris et possède cinq Maisons dont une à l’étranger.

Quand on lui parle « grande cuisine », il répond qu’il est un aubergiste ; si on lui dit qu’il est un artiste, il répond qu’il est un artisan ; mais si vous lui dites qu’il vous fait rêver… alors il vous répondra que seuls ceux qui rêvent sont capables de donner du rêve aux autres.